mardi 14 octobre 2008

Fucking mistake (part 2)

Il y a peu, je vous narrais de quelle façon je me suis faite saccager par une esthéticienne fêlée.

« A chaque jour suffit sa peine », dit l'adage populaire. Et l'adage populaire se fout bien de notre gueule, le fourbe!

Après la séance de torture de cette sadique, j'ai remis ma culotte, mon jean et mon trench (celui avec le vieux string que cette tarée d'arracheuse de poils m'avait interdit de mettre dans la poche). Et je suis sortie du Salon de Beauté de Satan avec une furieuse envie de faire un bain de siège.

A la place, et à mon grand dam, j'ai du me pointer à un rendez-vous fournisseur. C'est donc en clopinant que Monsieur Martin, imprimeur de son état, m'a vu arriver 20 minutes plus tard.

« Bien le bonjour, Monsieur Martin », j'y ai fait avec un sourire de façade et une larme au coin de l'œil.

« Ponchour Madame P.! Ça va bien chez vous? » qu'il m'a répondu.

Il ma tendu la main.

J'ai sorti la mienne de mon trench.

On s'est donné une franche poignée de mains bien ferme comme le fait dans le Val-de-Loire.

Il a baisé les yeux.

J'ai baissé les miens.

J'ai vu mon vieux string qui était tombé sur son carrelage et qui restait là, bêtement.

Il l'a vu aussi.

J'ai regardé Monsieur Martin.

Il m'a regardé aussi.

On se tenait toujours les mains.

J'ai fait une descente d'organes.

Puis j'ai ramassé ce traitre de string qui était toujours là comme un con et on a embrayé sur notre rendez-vous comme si de rien était.

Depuis, il m'a envoyé 37 textos.

Et moi j'ai changé d'imprimeur.

20 commentaires:

minisushi a dit…

haaaa mais haaaaa! dans mes bras ma chere!!! tu es mon amie de trop-la-honte! j'aodre à mort cette anecdote qui aurait pu m'arriver si je mettais des strings! en plus à la lecture de ton billet precedent je me disais "nan quand meme, pas le string dans la poche? si? noooon" et si... allez va, je compatis!

Will a dit…

T'es fan de Rika Zaraï, c'est ça ?

Mr Martin, il est allemand ? Y a qu'eux pour dire Ponchour, non ? (on dirait du Papa Schultz)

crevette a dit…

non, non, non, nooooooooon, noooooooooooooooon!!!
je crois que je viens de trouver mon maître... je ne peux que m'incliner platement...

milou a dit…

@mini : ça peut aussi marcher avec une culotte Petit Bateau, hein! l'humiliation n'est pas sectaire, (cette pute).

@will : Non, M. Martin, l'est pas germain, mais commercial. ça déforme pareil niveau prononciation. (ça va toi? toujours in the mood for luuuuuve?)

@crevette : relevez-vous chère amie, pas de ça entre nous enfin!
...et allez me chercher ma couronne de lauriers, vous serez un chou.

Bill Baxterized a dit…

Tsow !
Je dois avoir l'esprit mal placé mais je m'attendais à une suite nettement plus croustillante...

Il faut dire que j'ai lu ton post hier juste après avoir lu le portrait de Beatriz Preciado dans Libé, intitulé avec beaucoup de subtilité "Tête à queue".

T'es sûre qu'elle était pas au moins un tout petit peu lesbienne ton Epil'lady, ou fétichiste peut-être ...?

milou a dit…

@bill baxterized : (c'est le rickrolling français?)
ah ouais forcément... désolée de te décevoir mais non, elle n'avait pas l'air intéressée par mon "organe sexuel universel" l'esthéticienne. donc pas lesbienne ni fetish. Mais sadique, ça oui!

solenne a dit…

je sais que tu as su rester digne milouche !

milou a dit…

digne, je sais pas. mais ce qui est sûr, c'est que j'ai eu l'air bien con.

Lucie a dit…

ooooh putain ah ouais quand même !!...loool
Mais je me pose une question, comme ça se fait que tu balades avec une culotte ET un string sur toi en fait ??...( même pour aller chez l'esthéticiene ?...).
En tous cas ça valait le coup d'attendre effectivement :)

milou a dit…

@lucie : culotte sur les fesses, string pour l'épilation échancrée et quand c'est fini, dans la poche. c'est pourtant simple.

quoi non?

Anonyme a dit…

ça c'est pas de bol, mais c'est bien le truc qui aurait bien pu m'arriver... donc je me moque mais pas trop quand même

Lucie a dit…

Ah ouais...Moi j'ai le string échancré direct sur moi, c'est quand même beaucoup plus simple et ça évite le secouage de main avec un truc chelou qui pend au poignet :-)
En tous cas ça me rappelle l'histoire d'une nana qui a découvert que son mec la trompait en découvrant un string qui ne lui appartenait pas dans la poche de son pantalon...Soooo chic !

Ig Hetfield a dit…

Ouais, mais ces considérations, on s'en fiche quand on sait qu'il y a Metallica à Taratata.
Moi, j'y aurais bien assisté, même avec ton string sur la tête !

milou a dit…

@anonyme : c'est très urbain, merci!

@lucie : ce mec n'est pas un maladroit. c'est un con, c'est différent.

@Mister Hetfield : oui mais alors ils t'auraient pourchassé et botté ton petit cul de pétasse!

Lorraine a dit…

C'etait ta journee quoi !

milou a dit…

voilà, c'est ça! une de ces journées où tu capitalises sur ton potentiel de philosophie de la vie...

lénus a dit…

je sais pas pourquoi mais j'ai l'mpression que c qu'à toi que ça peut arriver des trucs comme ça...!

milou a dit…

yep, à moi... et à minisushi!

monsieur gabriel a dit…

Tu sais que j'ai dû gougueuliser "descente d'organes" toi ?
Au fait, tu tease, tu tease, mais tu nous as pas décrit ta séance de tortura !

milou a dit…

ben pas grand chose à dire en fait : elle m'a flingué la toison et j'ai pleuré. la partie vraiment douloureuse, c'était avec Monsieur Martin.

(et sinon, t'as raison, on googueulise pas assez les troubles vésico-sphinctériens et recto-anaux).