vendredi 27 juin 2008

Björk ou le symdrôme de la métamorphose

On la surnomme la chanteuse à "la voix de cristal", je n'en savais rien mais le mystère et la fièvre créatrice qui anime la fée Björk m'a fait googeliser toute la matinée. J'ai eu chaud. Ne connaissant absolument rien sur le répertoire musical de la petite Islandaise, je ne reste pas de glace devant ce personnage mi-femme mi-guerrière...

Son style est vraisembablement comme sa musique vous allez me dire.

Ben oui, rien n'a l'air laissé au hasard. Bjork est passée maîtresse dans l'art de la métarmorphose, chaque album est créé dans un univers bien particulier, et là je dis Jessica Parker peut aller se rhabiller avec son sac Tour Eiffel, parce que la robe-cygne de Björk, ça fait tout péter.

Le petit lutin grunge de ses débuts qui vous collera par la suite de la harpe chinoise mélangée à de l'électro en collaborant avec des génies de la sape comme Bernard Whillelm ou Alexander Mc Queen, est non seulement une voix qui rend fou mon GM et notre Rod Michet national, mais aussi la meilleure des ambassadrices de mode.

(41 ans la copine....ouai...)

lundi 23 juin 2008

les gens sont fous : les requêtes google

EDIT de 17h: Bienvenue à tous ceux qui continuent à arriver ici en tapant "Cristiano Ronaldo bite" sur google (encore 3 depuis tout à l'heure)! j'ai tout de même quelques photos assez cool ici. Allez, de rien.

Nous, les bloggeuses, on est vraiment des pov' filles.

Déjà, on croit que notre vie quotidienne est tellement dingue qu'on a le devoir d'en faire profiter nos contemporains, qui n'ont rien demandé. On a la tête comme un cavaillon qu'on passe plus les portes c'est pitoyable.

Mais là où on est encore plus risibles, c'est qu'écrire sur nos régimes ou nos épilations du maillot à la française, ça ne nous suffit pas, non non. Il faut qu'on sache qu'on est lues. Alors on installe des petits logiciels sur nos blogs pour voir nos " stats ". Comme ça on connait chaque jour le nombre de lecteurs ahuris qui se sont infusé nos imbécillités. Bonjour le niveau, tu vois.

Le pire, c'est que les stats, c'est aussi addictif que flippant. Je suis pas une matheuse, mais je peux te sortir la fonction logarithmique du mental de la bloggeuse, là comme ça.

f(x) = (stats de blog) - (nombre de rides)² = estime de soi.

Les stats, c'est comme Facebook mais en pire, parce que là, tes amis, tu peux les perdre. En décodé, imagine ton profil avec 23 amis et tu auras une idée de l'état de décrépitude mentale de la bloggeuse qui voit ses stats se ratatiner.

Mais parfois aussi, on peut rigoler. Comme avec les requètes google. Pour les non-geeks, c'est quand les gens tapent des mots sur google et que tel Gérard Majax, ton blog apparaît dans les réponses. Le truc, c'est que tout le monde n'arrive pas chez nous en tapant "le banc de morues". Loin de là. Je vous ai classé quelques mots-clés par thématiques, hein, c'est plus simple :

1e place du podium :

Roro et son gros bazar

cristiano ronaldo en photo sans son calecon

cristiano ronaldo nu

christiano ronaldo en photo avec sa bite

cristiano ronaldo avec son gay

la bite à ronaldo

non mais n'importe quoi

toit pointu maison ondes négatives

teriiteehau : photo récente

Fixe-chaussette

la soeur de veronika loubry

huile vidange sur pavés

godemichet ancien

ace of base c'est xena

fôtes d'hortograffes

portugai facil

barbie et c'est enfants

barbie quand ta le cul boucher

barbie fesé caca

la muse se tape un egotrip

(on t'a reconnu, oh!)

le banc de morues timo

En résumé : les fans de Barbie sont des analphabètes, certains malades mentaux recherchent des sextoys vintages et Ronaldo a des tas d'amis. Il paraît qu'on a le public qu'on mérite. On est des pov' filles je vous dis.

mercredi 18 juin 2008

Je sais pourquoi j'adore Karl Lagerlfeld. En plus d'être un véritable génie de la mode, il est toujours là où on ne l'attend pas et son sens de l'autodérision est parfaitement aiguisé.
Enfin là quand même il a fait très fort...
Nouvelle campagne de la sécurité routière pour la présence obligatoire d'un gilet dans tous les véhicules. A priori le message va bien passer...
Dans la foulée, il nous dévoile également la canne à pêche de luxe made in Chanel. Apparemment Mademoiselle était une fan de pêche à la mouche... Pour un peu plus de 12 000€ vous pourrez même bénéficier du coffret en cuir molletoné et des mouches assorties, la classe!
Bref, Karl c'est mieux que Martine, vivement la suite des aventures...

lundi 16 juin 2008

ma fille c'est Bruce Lee (ou JCVD)

Et ouais. Au grand dam de ma belle-mère, point de danse classique pour la descendance moruesque. Faut dire que les tutus et les pointes, c'est pas trop le genre de la maison. La faute à la petite soeur de Pénélope dans la Boom : les escalopes de veau dans les chaussons, chez moi, c'est resté gravé façon persistance rétinienne. Et puis, ma bonne dame, tout va à vau-l'eau. PPDA ne sera bientôt plus au 20h, l'OPEP se la joue Whatfor et Sébastien Folin se fout définitivement de notre gueule (8°C, non mais c'est une blague). Dans un monde pareil, savoir donner un bon coup de pied bien placé, c'est tout de même plus utile que maîtriser les entrechats. Mais bon, on n'est pas arrivés à Loches*, hein.

video
(* proverbe tourangeau pouvant être grossièrement traduit par "c'est pas pour demain". Cette charmante bourgade est aussi bien connue grâce à the famous Mme Belpaire, qui écrit souvent à Philippe Bouvard.)

samedi 14 juin 2008

Amour et Musique

Pour rester dans la thématique j'avais bien envie de vous raconter le dernier concert auquel m'a emmené mon Ange: RADIOHEAD!
Et oui, toujours à l'affût côté zik il avait réussi à nous dégotter des places si prisées pour Bercy. Résultat, pas déçus! Je me doutais déjà, dans mon fort intérieur, que Radiohead marquerait l'histoire du rock mais aujourd'hui, et sans être la caution de Mr Manoeuvre, j'ose en être convaincue.
Même les détracteurs qui qualifient leur musique de sombre ou de désespérée, ne pourront que constater l'énergie qui se dégage sur scène!
Côté mise en scène tout est cohérent.
De longs tubes luminescents (et écolos, s'ilvous plaît, puisque toute la tournée est fondée sur des principes d'économies d'énergies. Décidément ils ont tout bon...) descendent des cintres pour encadrer les 5 musiciens et, selon le morceau, diffusent tantôt des étoiles poétiques, tantôt des flashs électriques.
On est alors happés dans la matrice Radiohead, celle où le pop-rock et l'électro se marient méticuleusement et de façon parfois complexe.
Il faut dire que nous avons affaire ici à de vrais professionnels de la musique, des perfectionnistes, avec en tête le génial Thom York, homme orchestre maîtrisant simultanément la guitare, le piano, la batterie et même le tambourin! Je vous l'accorde, il n'a pas un physique de « beau gosse », mais dès qu'il chante, la magie opère. D'ailleurs il suffit de le voir esquisser un sourire sur écran géant entre 2 couplets pour vouloir le prendre dans ses bras et lui dire que tout ira bien.
Cerise sur le gâteau, il nous a même poussé un petit « Karma police » en rappel, j'en ai encore la chair de poule! Bref, en résumé, je pense que cette soirée m'offrira un petit quart d'heure de gloire dans quelques années quand mes futurs enfants, l'oeil pétillant, me diront: «c'est vrai, Radiohead, tu les as vu en concert?! ». Et là ce sera le coup de vieux...

jeudi 12 juin 2008

Confession intime

Oyé Oyé les morues !

Il fait beau.

( je poste deux fois de suite comme une grosse tricheuse, m'en fout, elles ont qu'à pas avoir d'enfants et être au chômage, elles auraient plus de temps.)

Bon en fait aujourd'hui, je vais aller droit dans le milieu du centre du sujet, je suis ouf love... De mon époux.

Depuis le mariage des Le Quesnoy y a trois semaines (ou Mimo nous a fais du lancer de cigare dans les coupes de champagne -comble du luxe- en matière de cendrier j'ai envie de dire),hé ben j'ai eu une révélation:

qu'est-ce que je suis bien avec mon Texas de mari*. Et comment j'en ai trop une chance de cocue.

Je ne sais pas si le sujet vous passionne, je ne pense pas, mais rien-à-foutre, c'est pas grave, j'ai décidé QUE, ce n'est pas parce que je n'ai pas une horde de Wasabi chaud bouillant à mes converses que je vais pas me la raconter grave , y a pas de raison, je suis la muse (AH! y a pas que toi Mimo!) au moins de mon Mari non d'une pipounette en bois, et rien que ça, légitimise le fait que je peux me la péter.

D'ailleurs je pète en ce moment même dans la soie de mon pyjama.

Silence. (je déconne hein, suis pas du genre).

Tout ça pour dire qu'en matière d'amoureux, je suis gâtée, pourrie, comblée, je frôle les 4 bleus du jury.

video

Et voyez vous comme je suis une bonne épouse (mais non t'as pas raté!), attentive à chaque petits moments de la vie comme celui là, même que je lui repasserais la vidéo pour son 80 ème anniversaire

quand ses petits doigts supporteront plus son alliance à cause de l'arthrose. Arhhh....

* rien à expliquer sur ce surnom, juste une histoire de patte de chemise

jeudi 5 juin 2008

Une erreur de casting nommée Wanda

POUM-POUM-POUM-POUM

nanananana

(y'en a qu'ont le ticket de métro qui tend vers la carte orange nan?)

mercredi 4 juin 2008

L'appel du large

Est-ce un complot, un coup de pied du destin, ou tout simplement d'heureux hasards, en tous cas j'ai tendance à croire qu'en ce moment tout m'indique la direction de New-York! Bon c'est vrai que depuis mon coup de foudre d'ado devant le « Manhattan » de Woody Allen et la chanson cultissime de Sinatra, je rêve d'y aller, mais en ce moment les choses semblent se préciser: 1- Toutes mes copines morues qui reviennent de la big apple me servent un « tu adoooooooorerais » sincère auquel bien évidemment je ne peux que croire (bah oui, forcément, elles me connaissent si bien)!
2- « Sex & the city » au cinéma, si ce n'est pas un signe ! C'est pire que de la propagande! OK, le film n'est pas un chef d'oeuvre mais perso j'ai passé un très bon moment et je suis ressortie avec une folle envie de chaussures et surtout de voyage! A moi la 5th et le MoMA! 3- Là vous allez devoir vous rendre à l'évidence, mon Ange (oui, c'est celui qui partage mon coeur, mon lit et... ma vaisselle), m'a offert l'album de « Vampire Weekend » et devinez quoi? En plus de me donner grave la pêche, et bien oui, ils sont new-yorkais. Si c'est pas dingue ça!
Cette fois je crois que les jeux sont faits, les dés sont jetés, etc, il faut que je traverse rapido l'atlantique! Je suis même prête à zapper les soldes pour me payer le billet, c'est grave docteur?
Photos: Google - Video: Daily Motion

lundi 2 juin 2008

TU SAIS OU TU PEUX TE LA COLLER TA DEMISSION?

Chers amis lectoriens,

Aujourd'hui, Le Banc de Morues traite résultat de sondage. Pas de critique dans les rangs, on a passé un weekend difficile. La privation de sommeil se marie mal avec les activités dominicales belle-familiales.

Je me dis souvent qu'idéalement, on devrait pouvoir disposer d'un weekendend. Soit 2 jours pour reposer nos yeux, appliquer des masques tenseurs boosters d'éclat et éliminer toute trace de substance toxique de notre organisme pollué par 48h de débauche. Soit dit en passant, à peine débarquée à la débaucherie suscitée, devine un peu avec qui je me suis retrouvée appendice nasal à appendice nasal? Je te le donne en mille : Le Docteur P.,mon médecin de famille. Tu vois pas qu'il m'a claqué la bise, ça m'a fait un choc. Je lui ai demandé s'il fallait j'enlève tout. Il m'a dit que pour cette fois, je pouvais garder mes sous-vêtements et je suis allée me resservir du champagne.

Au bar, j'ai rencontré un jeune homme à barbe.

J'aime pas les barbes.

"Toi, t'aimes le Japon", qu'il m'a assené comme une vérité cosmique. "Certes, mais pas autant que les Toffailles", que je lui ai répondu en tournant les talons. Plus tard dans la soirée, pendant que je dansais, il a fait semblant de me filmer avec ses doigts disposés en carré dans une évocation saisissante d'un objectif de caméra. "Je suis réalisateur", a-t-il conclu avant d'aller soulager son estomac aux commodités.

Mais revenons à nos ongulés laineux marchant sur 2 doigts. Le sondage donc.

A la question :

"Doit-on accepter la démission musesque du timo?"

Vous avez répondu :

ben grave (t'as une proposition à lui faire)

2 (6%)

ben grave! (tu veux postuler pour le poste)

2 (6%)

CA VA PAS LA TETE? s'il part, tu pars.

9 (27%)

meuh non, il fait juste un caprice de diva, ça va lui passer

20 (60%)

Clair.

Net.

Sans appel.

A la majorité absolue la muse reste la muse. Il est à nouveau condamné à revêtir la toge, la couronne de fleur et la lyre et à venir danser une ronde enchanteresse en chuchotant à mon oreille des contes et des légendes merveilleuses.

A la semaine prochaine, donc, pour de nouvelles mimo chronicles.