mercredi 27 mai 2009

Vous n'y reviendrez plus par hasard

C'est vrai, Milou a raison ces derniers temps ses 2 co-Morues n'ont pas brillé par leur présence sur la blogo.

Bon sur les 2 il y en a 1 qui a la bonne excuse de couver mais en ce qui me concerne je n'ai rien de valable, si ce n'est des semaines bien remplies, une surcharge (non pas pondérale, nan mais tu t'es vue toi ?!) jobesque et un sérieux manque d'élan, je le reconnais!
Bah oui mais en même temps poster c'est un peu comme faire du sport, quand on s'arrête c'est dur de s'y remettre...
Et puis l'inspiration n'y est pas toujours!
Jusqu'au moment où le sujet est juste là, à côté, sous nos yeux et s'impose de manière tellement indiscutable que l'on sent déjà le clavier frétiller sous nos doigts.


C'est ce qui s'est passé avec le CTOL!

Imaginez, avant la vie sans CTOL ça ressemblait à ça:

Pas très reluisant...

Mais désormais vos "petits coins" vont ressembler à ça:

ET là vous me dites "ouah trop la classe"!

Fini les marques de coudes imprimés sur les cuisses, les tensions dans les avants bras et les lombaires qui tirent.
Désormais vous pourrez rester des heures sur le trône en gardant un port de reine/roi.
Cette petite tablette à faire pâlir les designers SNCF a boulversé la Foire de Paris, est apparue dans le cultissime Question Maison (ah quand l'installation d'un CTOL par Philippe Demougeot?!) et même raflé la médaille de bronze au dernier concours Lépine !
Je ne suis pas peu fière de vous dire que le lancement de cette petite merveille, génie d'inventivité, est le fruit du travail métculeux d'un de mes amis.
Comme quoi, on a beau les connaître depuis des années, ils savent encore nous étonner!

Bref vous êtes désormais prévenues de l'arrivée de cette petite révolution dans vos toilettes, qui se décline également en version bois, so chic!



A quand le CTOL avec station ipod, soliflore, leds, intérieur cuir... Soyez patientes, ça ne saurait tarder!
En attendant à vous de l'accessoiriser à votre guise, mais surtout après envoyez nous vos photos!!!

mercredi 20 mai 2009

Urgence Botox

Bon.
Sortez les mouchoirs et les crèmes au Pro-Xylane qui retendent les fribro-blasts : on est mal les filles.
Emma Watson, ça vous dit quelque chose? Moi, jusqu'à maintenant, quand on me parlait d'elle, je voyais ça : 
une gamine un peu niaise à la frange filasse et aux sourcils touffus. 
Sauf que...
L'Homme au Katogan vient de la shooter pour Crash Magazine et que ça donne ça : 
Mais merde quoi! Déjà que, à 30 ans, je suis total à la ramasse sur les nouveaux it-boys (c'est qui Chris Pine à la fin??), maintenant, va falloir digérer le Métamorphomage d'Hermione.
Tu vas voir que bientôt, ma fille va me sortir un "tu peux pas comprendre" de derrière les fagots...
image via Karl Lagerfeld/Crash Magazine

mardi 19 mai 2009

La vie, c'est simple comme un poème de M. Pokora

- MAMAAAAAAAAAAAAN! J'arrive pas à dormir!
- Je peux pas venir choupi, on est occupés avec Papa. T'as qu'à bouquiner!
- Beuh, j'sais même pas lire alors t'arrête!
- Ben prends ton Moshi! T'as qu'à chercher Moshi Fraise à la Fête Foraine.
- Wéééééééé!
Toi aussi, si tu as besoin d'intimité avec ton époux, refile à ton gosse ce "Cherchez Charlie" nippon trop top kawaï!
(Moshi Madonna est caché dans cette image, Sauras-tu le retrouver?)
(Où est Moshi Fraise?, Editions Les Livres du Dragon d'Or.)

samedi 16 mai 2009

Julien

video
Aujourd'hui, on a tous mal au ventre.
Quand ceux qu'on aime s'en vont, c'est toujours trop vite. Trop tôt.
Mais toi, tu auras battu des records. On aurait tous préféré que ce soit celui du plus grand nombre de bières débouchées avec les narines en 1mn ou du plus grand t-shirt tissé en fil dentaire. Mais bon...
On s'occupera bien de ceux que tu as laissé derrière et qui ont le coeur vide aujourd'hui.
Demain, le mois prochain, dans un an, ils iront mieux.

jeudi 14 mai 2009

Mother(fucking) Nature


Salut, c'est encore moi.
Ouais ben c'est pas la peine de gueuler, hein, moi j'y peux rien. Le jour où les autres morues auront décidé de l'ouvrir, on en reparlera. En attendant, je meuble. 
Avec plus ou moins d'inspiration, je vous l'accorde. Alors, de quoi on pourrait bien parler aujourd'hui? La Muse m'a bien commandé 6500 signes sur "Heather, the best blowjob ever"... mais là, je sais pas, je le sens pas. C'est peut-être à cause de mes problèmes sexuels.

Hein?

Quels problèmes sexuels? 

Ca vous intéresse? (bande de vilains).

Ben, je sais pas si vous avez remarqué, mais en ce moment sur la blogo, c'est l'épidémie. Ca procrée à tout va, pire que la grippe A. Kamillette, on savait. 
Et maintenant Solenne

Du coup, comme je suis rien qu'une grosse suiveuse, j'ai décidé de m'y coller aussi et de faire le ptit frère. A 30 ans, avec un premier modèle designé en 4 semaines et un délai de fab de 8 mois, c'est finger in the nose, qu'on s'est dit avec mon époux. 

Sauf que. 

Mère Nature nous fait un caca nerveux (cette conne). Et ça fait 9 mois qu'on trime nous autres. 

Résultat, notre vie sexuelle en ce moment, c'est plus ambiance Assemblée Nationale les jours d'HADOPI que bureau de Dominique Strauss Khan au Printemps. Autrement dit :  c'est studieux (vous êtes d'un naze en métaphore, c'est affligeant).

On pense période d'ovulation, on vit période d'ovulation. Et pour pas se râter, on voit large. Du coup, tous les mois, c'est la fête du slip TOUS LES JOURS PENDANT 1 SEMAINE! Je te raconte pas. On est usés.

Vous dites? Coucher avec son conjoint tous les soirs pendant une semaine, c'est pas la mort?

Mais malheureux! C'est bien ce qu'on croyait. Au début. 

Les 3 premiers jours, pas de problème. Tu te dis même que c'est cool. T'as l'impression de retourner 10 ans en arrière, aux jours de la grande passion du début. Tu te sens beau, tu te sens jeune, tu te sens vivant comme Damien Sargue. 
Et puis arrive le 4e jour. 

Et le 5e.

Et le 6e. 

Et avant de t'en rendre compte, ta vie sexuelle ressemble à ça:

"Bon, on fait des préliminaires??"
"t'es fou? Ca t'embête pas si je garde mon t-shirt?"
"Non ça va. Mais je peux te toucher un peu les seins quand même?"
"Pff. Bon d'accord. Mais tu fais vite, hein, tu te retiens pas."


Aaaah. La conception. Un moment magique.

vendredi 8 mai 2009

Il est moins sexy d'un coup...

Gael Garcia Bernal chante pour son nouveau film Rudo y Cursi.
Ca le fait moins que quand la Portman rappe ou c'est moi?

mardi 5 mai 2009

Un mec parle aux morues

Ce matin
un lapin
m'a laissé un mail.
C'était un lapin qui avait une copine qui ne voulait pas mettre de talons. Et qui est malencontreusement tombé sur la photo de mes chaussures bleues. 
Le pauvre, ça y a fait un choc. Il s'est même pris à citer Ruby Rod (c'est dire). Et donc ce lapin (appelons le Clément car il souhaite garder l'anonymat) me demande comment persuader la réfractaire de porter des pumps. 
Du coup, ça nous fait 2 posts en 2 jours, c'est Noël à l'ascension sur le Banc. 

Clément, Clément, Clément, 
Aaaah, ces pompes! ça a été une révélation pour pas mal de fétichistes qui s'ignoraient. 
Alors de 2 choses l'une : 
Soit ta vipère (je cite hein) refuse d'en porter pour raison médicale sérieuse (genre scoliose aggravée, genoux qui rentrent "en dedans", pied à 6 orteils...)
Soit elle a perdu tout sens commun.
Pour la raisonner l'aliénée, voici quelques arguments convainquants au cas par cas : 

Féministe : "Genre, on a foutu nos soutifs au feu, c'est pas pour se coller un nouveau carcan, instrument de torture qui plus est".
Réponse : Soeur, sache que tu te fous le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Le talon est l'ami de la femme. Un mec ne te regarde jamais de la même façon quand tu portes des talons vertigineux. Tu gagnes en hauteur, donc en aplomb. En bref, le talon, c'est le pouvoir.

Grande : "Hé, je fais déjà 1m75. Avec mon teint de bidet, on va me prendre pour la soeur du Géant Vert".
Réponse : Soit. Tu es grande. Mais limite c'est mieux j'ai envie de te dire. Réfléchis 2 secondes : qui, sur cette terre, est une femme d'1m80? Gisèle, Natalia, Daria et quelques vieilles rombières genre Cyndy, Claudia et Eva. Et toi avec des talons. Si tu es grande et que tu mets des ballerines, t'es Carla. (et c'est les boules pour toi). 

Pleutre : "T'es pas un peu dingue. Je vais jamais arriver à marcher là-dessus!".
Réponse : Alors là attention. Je mets ma réput' en danger pour toi Clément. Que tous les mecs qui me connaissent perso ne lisent pas ce qui suit, c'est un spoiler. (en fait, marcher sur ce genre d'échasses, c'est facile. C'est pas la hauteur qui est coton, c'est la structure de la pompe. Si le talon est bien placé, bien stable, si tu as un petit patin compensé à l'avant et que ta cheville est bien maintenue, c'est déconcertant de facilité). End of spoiler. Rod, je sais que t'as lu : je te parle plus.

Bête : "C'est moche".
Réponse : la rupture me semble indiquée. Tu tireras jamais rien de bon d'une meuf pareille.
Et enfin, dernier conseil : offre lui une paire qui te plait. Si elle kiffe pas et qu'en plus elle doit se les payer, tu peux te préparer à une vie de cauchemar peuplée de ballerines et autres runnings. 

(et si elle en veut vraiment pas, t'as mon adresse mail, on s'arrangera). 

lundi 4 mai 2009

Back home

(quoi on a l'air con avec nons t-shirts blancs et nos Rayban?)
Ouais bah c'est bon.
Je sais que je suis à la bourre. 
Mais bon, c'était le weekend du 1e mai de toute façon, vous étiez 
tous chez vos parents à bouffer du rôti et des patates sautées, alors...
Donc, New York.
Et bien à la surprise générale, c'était canon.
NON, on a pas attrapé la grippe porcine et NON, on n'a pas vu l'avion d'Obama. En revanche, M'ili a vu le Naked Cowboy. (on lui pardonnera la qualité médiocre de la photo, c'est pas comme si elle bossait dans l'audiovisuel...)
Pour une fois, il avait raison d'être déloqué le garçon-vacher n'empèche, attendu que la semaine dernière à New York, la météo était caniculaire. Y'a pu d'saison, comme dirait Evelyne Dhéliat:  ça doit être à cause de tous ces spoutniks qu'ils 
nous envoient dans l'espace.
Sinon, on a marché comme des perdues, visité tout ce qui était visitable, bu des cosmos dans des bars de malades, shoppé dans tous les spots de Carry Bradshaw et graillé dans le dehli de quand Harry rencontre Sally (où on a recroisé la SJP, avec son hubby Matthew Broderick et son gros saucisson).
(si! c'est fashion le pull tyrolien à NYC, vous y connaissez rien vous autres!)
Et puis j'ai développé une addiction pour les murs.
Bon, là, faut que j'y aille, je dois présenter mes nouvelles Minnetonka au reste du shoesing. Je suis un peu inquiète, surtout que les Diane Von Furstenberg sont assez connes au premier abord. 
Mais on reparle du reste du voyage rapide. Stay tunned.
En attendant , vous pouvez toujours faire un tour chez elle, qui m'a recollé une crise de Perfect Disaster à m'en faire péter les tympans.