jeudi 17 juillet 2008

Panne sèche ou le non-billet

Ohé les aminches,

De retour après moult péripéties, je sais pas bien par où reprendre le fil pour déméler la pelote de l'inspiration littéraire hautement vervesque qui me caractérise habituellement. Faut dire que j'en ai vu des vertes et prématurées ces dernières semaines. Quelle idée aussi de se faire atomiser les amygdales à 29 ans. Je vous le demande.

Mais, bon. 3 hospitalisations, 2 hémorragies et 1 transfert en ambulance plus tard, me voici de nouveau sur le pont, telle un petit moussaillon du Captain Iglo, avec béret à pompon, bottes en caoutchouc, marinière et tout le bordel (Gautier, la marinière, hein. Faut pas déconner). Lookée donc, mais toujours pas inspirée.

En bonne morue, je me suis alors tournée vers ma muse, Timothy (l'homme qui rit sans faire de bruit). Quelle idée (derechef). On voit bien que c'est l'été et que ça en fout pas une dans les bureaux. J'aurais du me douter de quelque chose rien qu'à voir sa tenue quand je l'ai convoqué. Point de toge, point de couronne de fleurs, point de lyre. En Speedo, qu'il était.

"Qu'est-ce tu fous? T'as vu ta touche?", que j'ai interloqué.

"Ben quoi? C'est jeudi, on a sortie piscine avec le bureau aujourd'hui", qu'y m'a répondu en haussant les épaules.

" Admettons. Bon, ben je sais pas quoi écrire. T'as pas une idée?". Ben si. Des idées, il en avait. T'as qu'à voir :

  • la corrida et la démonstration que le toro ne souffre pas
  • la berlutti et le cirage au champagne pendant la pleine lune
  • c'est qui le plus fort le rhinocéros ou l'hippopotame, parce que c est quand même balèze un hippo
  • les nouveaux russes
  • les shows lesbiens aquatiques et Muriel hermine.
"Ah quand même ", que j'ai fait. "Ben ouais. C'est juillet, hein", qu'il a soufflé en s'évaporant. Du coup, par respect pour vous, le lectorat, j'ai décidé de rien écrire aujourd'hui. Enfin presque rien puisque finalement, j'en arrive à mon quota de signes réglementaires. Déjà que j'avais pas de ligne éditoriale, voilà que je n'ai même plus de sujet. On aura tout vu ici, tout de même; heureusement que c'est gratuit parce qu'on peut pas dire que vous en ayez pour votre argent. Mais bon, comme dirait Isabelle, ma dernière aide-soignante/philosophe, "c'est les alinéas de la vie ". Pas mieux.

13 commentaires:

Will a dit…

Le dernier sujet avait pourtant l'air prometteur.

Dommage.

milou a dit…

ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis, will, j'y réfléchis. mais faut être en forme pour s'attaquer à un morceau pareil. je fais une cure de juvamine et j'y reviens!

M'ili a dit…

C'était clair qu'un jour où l'autre le show lesbien aquatique allait être abordé! En tous cas j'aime bcp "l'homme qui rit sans bruit"

minisushi a dit…

wow! les alinéas de la vie alors là ton aide-soignant y'a pas à dire, elle sait relativiser! bon ben contente que tu aies survécu à l'amygdalectomie! toi au moins tu dois rentrer dans ton maillot!

AU PAYS DE CANDY a dit…

"les alineas de la vie" ca c est vraiment trop fort!!!

milou a dit…

@m'ili : d'où que le show lesbien est un incontournable? n'importe quoi toi!

@minisushi : à fond que je rentre dans mon maillot! mais j'ai perdu mes seins. (si tu vois, tu leur dis de rentrer à la maison, hein?)

@au pays de candy : (c'est quoi ce pseudo de ouf?). et ouais, Isa, elle était trop cool avec ses crocs rose et sa philosophie de comptoir. c'est dans les endroits improbables qu'on fait les plus belles rencontres...

violette a dit…

Putain, moi je dis qu'on se tue à la rétine avec ta mini police, bordel !

D'où t'as perdu tes seins sinon ? T'as fait une opération ?

Simon Jérémi a dit…

Moi, je vote pour le rhino-féroce, parce qu'il a une corne !

milou a dit…

@violette : je trouvais ça raccord avec le degré d'intérêt du billet mais t'as raison putain, on voit queud', je passe en "normal".

@simon jérémi : mais depuis quand on met son état civil au complet sur l'internet, comme ça? pis pardon, mais l'éléphant, il a 2 défenses, lui!

Wasa...qui ? a dit…

En guise de remarque liminaire, je tiens à signaler alentour que, d’un point de vue arithmétique, mon fantasme a très mal vécu les soustractions successives de tes amygdales et de tes seins.
C’est donc avec une sobriété quasi-géométrique que je me permets de te souhaiter un très prompt rétablissement !

Car apparemment tu as dû déguster… (http://forum.doctissimo.fr/sante/troubles-orl/amygdalectomie-ablation-amygdales-sujet_783_1.htm)

Sur ce, je disparais derechef !

milou a dit…

@wasatruc l'arlésienne: t'es encore là toi? mon sous-moi défantasmisé te remercie!

solenne a dit…

alleluia milouche est revenue !

te casse pas on est en juillet poulette, y'a trois lecteurs par jour alors garde tes sujets lesbiens pour la rentrée hein !!!

milou a dit…

yo so'
t'as raison as always ma poule. mais nous on a 3 lecteurs tout le temps, juillet ou pas juillet, tu sais.