jeudi 15 mai 2008

Per Barclay au CCC

C'est vrai qu'à Tours c'est pas trop la fête pour dîner le lundi ou passé 22H (attention la fondue vous guette...), mais côté vie culturelle, heureusement, ça bouge un peu plus.
D'ailleurs aujourd'hui j'ai envie de vous faire partager ma dernière expo en date: celle de Per Barclay au CCC.
Les clichés de ce photographe norvégien m'ont vraiment fasciné. Autour d'une installation appelée la chambre d'huile (une pièce blanche au sol entièrement recouvert d'huile de vidange sur lequel se reflètent les pavés de verre du plafond) une quinzaine de photos présente son approche autour du reflet. Aux miroirs Per Barclay préfère la transparence des liquides. Le plus souvent il emploie l'huile de vidange, bien noire, mais compose également avec du sang, de l'eau...
J'ai particulièrement aimé cette composition épurée dont le sol est encore totalement enduit mais cette fois avec du lait.
Les lieux photographiés prennent alors une allure onirique, à la fois étrange et poétique. Sa maîtrise de la lumière est remarquable, notamment à travers ces grandes fenêtres lumineuses sans perspective.
Per Barclay a su se créer un univers bien à lui, très élégant, que certains comparent à juste titre à celui de Lynch.
L'expo est à voir jusqu'au 1er juin au Centre de Création Contemporaine de Tours, 53 rue Marcel Tribut.

7 commentaires:

frieda l'écuyère a dit…

Ben vous en avez, de ces trucs bien, les Tourangelles !

M'ili a dit…

@frieda l'écuyère: attends, ici c'est la folie!

solenne a dit…

mazette, suis bluffée !

Lorraine a dit…

J'en ai entendu parlé. Un truc de dingue. C'est toujours OUF le CCC.
Et qui c'est qui nettoie une fois tout ça fini ???

M'ili a dit…

@solenne: je te confirme, c'est vraiment hyper intéressant

@lorraine: en effet, je trouvais qu'ils partaient dans des trucs trop élitistes, mais ces derniers temps ce sont plutôt de très bonnes surprises. Quant au nettoyage de l'huile de vidange sur mur blanc là perso je suis battue...

laure a dit…

j aime bien aussi quand ça vire un peu intello chez les morues!!!

M'ili a dit…

@laure: et oui, il faut de tout pour composer un banc!