lundi 28 janvier 2008

Tu seras bienvenu chez nous, même (surtout) si t'es point fan du Pagny

Oui, je sais, lecteur (ou trice).

Encore un blog de filles que tu vas me dire. Et t'auras bien raison.

Alors, pour la première fois, mais sûrement pas la dernière (j'me connais), je te demande ton indulgence. Parce que, laisse-moi deviner : t'es pas vierge de la lecture de blog, non? Alors que moi, ben je suis vierge de l'écriture de blog. Tu as donc un avantage.

Mais mes co-morues et moi, on en a un autre d'avantage, et pas des moindres si tu vois ce que je veux dire :

On déchire.

Pas moins.

Hé ouais.

Alors laisse-moi t'expliquer le bénéfice quotidien que pourra t'apporter ce énième et néanmoins original épanchement de féminité webesque.

Grâce à la perspicacité qui caractérise tézigue, je suis certaine que tu auras remarqué le titre de notre page, soit : Le Banc de Morues (je laisse une minute de réflexion à ceux qui n'avaient rien vu, le temps de considérer leur karma taupe myope ascendant Gilbert Montagné).

Bon maintenant que les cancres ont rejoint le reste de la classe, j'explique.

Le Banc de Morues, en plus d'être un nom plein d'autodérision trop fun (rapport au fait qu'on est canons et cool), c'est tout un concept. A l'origine, une Blonde aujourd'hui retirée du circuit pour cause de mariage avec un brésilien. Voici donc sa définition d'une morue:

" C'est la jeune (élément important) fille dans le vent, qui assume 100% son côté féminin et tout ce que cela engendre. En clair :

1) elle assume aimer les potins, la mode, les coiffeurs, les nouveaux produits beauté, les magazines féminins cool,

2) elle ne se prend pas au sérieux...

3) elle adore passer une soirée avec son amoureux lovée dans son canapé (quand elle a un amoureux parce que bien souvent la morue traîne en banc de morues célibataires),

4) elle est fan de shopping, c'est son grand point faible

5) elle est souvent un peu fauchée...la morue n'est pas forcément dotée d'un gros compte bancaire, et même si elle gagne bien sa vie, elle ne sait pas faire d'économies...

6) elle a des idées bien arrêtées sur certaines personnes célèbres (ou proche), genre " de toute façon, Dolce Gabanna c'est trop out ", un peu snob, elle aime bien la mode, sans tomber dans le vulgaire, et déteste croiser quelqu'un habillé comme elle, surtout quelqu'un de trop moche !

7) elle est plutôt jolie, les très moches sont carrément out. Les morues n'ont pas peur de se moquer franchement des autres, entre elles. Elles ont un côté un peu provoc', avec une personnalité bien affirmée...n'est pas morue qui le veut.

8) elle est cultivée, la morue séduit les hommes par sa culture et son goût pour l'actualité, elle a toujours un avis sur la question...elle n'est pas (toujours) superficielle, et ne dévoile son côté fille qu'entre copines, avec qui elle partage tout (cf n°1). Elle se montre sous un jour complétement différent entre filles, c'est pour cela que la morue n'existe pas sans ses copines...elles s'organisent des dîners, des soirées, c'est un peu la version moderne des soirées pyjamas...c est une Bridget Jones en moins ploukette et plus branchée.

10) elle est saine de corps et d'esprit...la morue droguée n'existe pas...en revanche elle peut se prendre de bonne cuites.

11) Dernier détail, quand un groupe de morue existe depuis longtemps, il est très difficile de faire rentrer de nouvelles morues...même si chacune séparément va trouver l'idée sympa, accueillir une nouvelle est assez rare !

Bon voilà pour les registered trademarks. Après, je te rassures, si t'as pas le tiercé dans l'ordre, t'as tout de même le droit de nous lire, hein. Au contraire, même. Car le potentiel moruesque, ça se bosse m'sieur-dame. Et bien bossé, ça se développe tranquille.

Revenons-en au deuxièmement de " pourquoi le titre ? ". Deuxièmement, donc, dans un banc, ben y'a pas de doute, on est plusieurs. Rien de plus con qu'un banc d'un individu, tu me l'accorderas. Ca tombe plutôt pas mal parce que des morues, j'en compte 3 ici présentes. Alors oui, d'accord, ça fait un petit banc, trois morues. Mais c'est un bon début. Pis on est comme ça nous, on est pour l'émulsion, le mélange des idées, la richesse dans la diversité. Alors d'accord, de temps en temps, ça risque d'être un peu le foutoir, mais la plupart du temps, tu trouveras ici un concentré de tendances mode, beauté, déco, culture. Et avec un peu de bol, des fois ce sera drôle.

Voilà, les fondements sont posés. Il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne lecture ou bon weekend ou bon débarras ou bon anniversaire, c'est selon.

milou

9 commentaires:

neness a dit…

coucou minouche
le mopins que l on puisse dire c est que tu as le verbe haut et la prose facile quand a ta plume elle est en pleins delire mais que c est bon!!!!!
j aaaadooore l idee et la definition de la morue me semble assez juste meme si je ne suis pas forcement d accord sur tout mais c est normal on ne peut pas tous le temps etre en accord.....n est ce pas?
en tous cas milles bravos j aime ton style ne change rien tu es parfaite
pleins d enorme bisous

milou a dit…

Merci Neness! Pour la définition, c'est celle de Julie la Brésilienne, gande prêtresse de la morueitude. Mais je trouve qu'elle nous correspond bien en général!

minisushi a dit…

ben cool un nouveau blog de filles!

milou a dit…

didon! The famous minisushi. Quel honneur ma chère. Il est vrai que vous avez un fort potentiel de morue, I can feel it.

Kamillette a dit…

Welcome minisushi !! si t es une copine de blog de Solenne c'est que tu peux comprendre un blog de Morues.....!

mayou a dit…

perso c'est bonne lecture ! ravie de découvrir ce banc ...grâce à notre lolo tourangelle parisienne !

milou a dit…

@ mayou : Ouéééé, une nouvelle morue! Pour ta lolo, ça ne me surprend pas, les lolo sont toujours des bombes de filles.

opio a dit…

big up au Crew des Tourangelles, merci Lolo encore une fois... dites donc on reviendra à la campagne l'air y est très frais ! j'aime !

milou a dit…

ben welcome opio!
Didon y'en a du monde qui vient chez nous en passant par la Lorraine (avec des sabots).
Pff, je m'épuise moi-même parfois.